L’ Apei de l’arrondissement de Saint-Omer c’est :

ADHÉRENTS

PERS. ACCUEILLIES OU ACCOMPAGNEES

PERS. ACCUEILLIES
A LA MAISON DE JEAN-FRANCOIS

PROFESSIONNELS

BÉNÉVOLES

A propos de l’ Apei :

L’Apei les Papillons Blancs de l’arrondissement de Saint-Omer, Association de parents, de personnes handicapées mentales et de leurs amis, a été fondée en 1961 par des parents d’enfants handicapés mentaux.

Le siège est situé à Saint-Martin-Lez-Tatinghem, à proximité de Saint-Omer, dans le département du Pas-de-Calais (62).

Les Missions

  • Apporter aux familles comme aux proches des personnes en situation de handicap un soutien moral et une assistance en développant un esprit d’entraide et de solidarité.
  • Défendre les intérêts moraux et matériels et être vigilant au respect des droits des personnes en situation de handicap, de leurs parents et/ou de leurs proches.
  • Gérer des établissements, services et dispositifs pour offrir un accueil et un accompagnement de qualité, favorisant l’épanouissement des personnes en situation de handicap.
  • Utiliser son expertise afin d’identifier et de répondre aux besoins non couverts et au repérage des nouveaux besoins des personnes en situation de handicap sur le territoire.
  • Assurer un rôle de représentation auprès des pouvoirs publics et instances.
  • Se situer en qualité de lanceur d’alerte lorsque les intérêts, les droits, l’accès aux soins, la sécurité des personnes en situation de handicap sont menacés. Contribuer à valoriser leur image et leurs richesses au sein de la société.
  • Favoriser la création et le développement de tout dispositif permettant aux personnes en situation de handicap de choisir leur parcours et de favoriser leur pouvoir d’agir en contribuant en qualité d’acteur à l’avènement d’une société inclusive.

Les Valeurs

Solidarité

La solidarité conçoit la relation entre personnes en intégrant une obligation morale d’assistance mutuelle ou d’entraide.

La solidarité représente une relation d’aide entre des personnes partageant les mêmes intérêts afin de pour leurs objectifs. Au sein de la société, la solidarité reste un moyen privilégié pour lutter contre l’isolement.

A l’Apei et pour les professionnels favoriser la solidarité c’est privilégier le lien et la relation d’aide en direction des personnes accueillies ou accompagnées mais aussi placer ces personnes dans des rôles de solidarité envers d’autres. La solidarité doit également se mettre en œuvre à l’égard des parents, des proches, d’autrui dans le cadre de l’engagement. Enfin la solidarité est aussi une valeur internet entre établissement et services de l’Apei.

Citoyenneté

La citoyenneté définit un ensemble de droits et de devoirs réciproques. Les quatre piliers de la citoyenneté sont la liberté, l’égalité, la fraternité et la diversité. La citoyenneté reconnait à toute personne d’être acteur et comme citoyen par une participation pleine et entière à la vie de la cité y compris par le vote.

Avoir un comportement citoyen c’est, à titre individuel, le fait de respecter et faire respecter les lois et les règles et de reconnaitre ses devoirs envers la société. C’est un comportement personnel qui va faire passer l’intérêt général avant son propre intérêt. La montée en considération du pouvoir d’agir, de la valorisation des rôles sociaux et de l’autodétermination sont des moyens permettant la construction, l’accompagnement et l’épanouissement par la citoyenneté des personnes accueillies et accompagnées. La personnes est actrice de son présent et de son devenir

Pour l’Apei promouvoir la citoyenneté c’est se montrer très attentif à ces trois dimensions constitutives que sont les droits, l’appartenance à la société et la participation à la vie sociale.

Altérité

L’altérité est un concept signifiant « caractère de ce qui est autre » et « la reconnaissance de l’autre dans sa différence », la différence pouvant être ethnique, sociale,  culturelle, professionnelle. L’altérité reconnait à l’autre la même valeur que la sienne et postule que TOUS les êtres humains ont une valeur. L’autre est quelqu’un qui est différent de soi de cette différence est une richesse. Favoriser l’altérité c’est privilégier l’expérimentation de chacune des postures. Ainsi quand l’éducateur se place en situation de se faire lui-même aider, en renversant le rapport aidé-aidant il signifie l’existence d’un autre soi-même.

Pour l’Apei la reconnaissance de l’autre, c’est reconnaître sa valeur dans la différence et s’en enrichir. Elle amène à privilégier l’éducation, l’accès au travail , aux soins, aux loisirs et l’inclusion des personnes dans la cité.

Respect

Le respect porte à accorder à une personne la considération en raison de la valeur qu’on lui reconnait. Respecter quelqu’un c’est faire attention à ce qu’il peut ressentir, avoir de la considération pour lui, accepter ses différences.

Le respect est d’abord celui de la dignité humaine mais aussi celui de la vie privée, de la différence et enfin de l’environnement . Le respect mutuel constitue d’un des fondements de la paix sociale et de la qualité des relations interpersonnelles. Le respect nécessite une compréhension et un partage des valeurs.

Pour l’Apei le respect se manifeste par l’écoute attentive de l’autre et un effort véritable pour comprendre le point de vue de cette personne. C’est le respect de la dignité humaine et l’acceptation de toute différence.

En prolongement des valeurs l’Apei affiche des principes. Ils représentent un ensemble d’actions, de comportements, d’attitudes susceptibles de contribuer au mieux-être d’autres individus ou de la collectivité dans son ensemble. Ces principes sont au nombre de 3 :

– Le principe d’engagement,

– Le principe de bienveillance,

– Le principe de laïcité.

ACTUALITÉ & ÉVÉNEMENTS

CONCOURS DE CARTES

 

Samedi 24 février 2024 à 14h30

Salle des Papillons Blancs

65 rue du Chanoine Deseille,

62500 SAINT-MARTIN-LEZ-TATINGHEM

 

 

LOTO

 

Salle comble au loto de l’Apei ce samedi 27 janvier, plus de 350 personnes ont répondu à notre invitation.

 

 

 

VENTE DE LEGUMES ET PETIT BOIS

 

Commande de légumes sur :

http://legumeriemaraisaudomarois.fr

 

Commande de petit bois au :

03 21 88 38 70

 

 

REMISE DE PRIX GMF - UNAPEI

 

L’Apei récompensé après avoir fait son tour de la Terre

 

nous suivre :

Nous contacter ou nous rejoindre

Les partenariats :

Le GCMS Emautis

En réponse à un besoin important et face à l’absence de structure dédiée sur le territoire, un dispositif audomarois a été créé en 2015 : EMAUTIS (anagramme d’AUTISME) destiné aux enfants et adolescents de 2 à 20 ans présentant un Trouble du Spectre de l’Autisme.

Le dispositif est géré par un Groupement de Coopération Médico-Social composé de deux membres fondateurs : L’Apei et La Vie Active.

EMAUTIS contribue à coordonner les parcours des enfants et adolescents avec un Trouble du Spectre de l’Autisme. Un projet personnalisé est élaboré pour chaque enfant en s’appuyant sur l’Unité d’Enseignement Maternel Autisme (7 places), le milieu ordinaire (15 places), le milieu spécialisé (14 places) et 6 lits d’hébergement. L’orientation en en dispositif permet d’adapter les modalités d’accompagnement aux besoins de chaque enfant. Le dispositif développe la coopération en favorisant les partenariats et la complémentarité entre les acteurs.

Contact: Emautis, Groupement de Coopération Médico-sociale, Rue Ampère BP 30045, 62967 LONGUENESSE Cedex.

Tel : 03 91 92 10 08

Mail : coordination-emautis@vieactive.asso.fr

Le GCMS ELSAA

Entente Locale pour le Soutien des Aidants de l’Audomarois (GCMS).

L’Apei a contribué aux travaux de création de la Plateforme territoriale d’aide aux aidants dénommée ELSAA. Elle est un des 16 membres fondateurs et s’est fortement engagée pour en garantir le fonctionnement et la pérennité.

L’Apei assure la fonction d’administrateur de ce GSMS, héberge et emploie la coordonnatrice de la plateforme grâce à une subvention du Conseil Départemental du Pas De Calais. Par ailleurs l’Apei a cédé à la plateforme ELSAA son service « handisitting » devenu « Elsaasitting » afin de l’élargir à d’autres bénéficiaires tels les aidants de personnes âgées ou de maladies chroniques.

Contact: Plateforme d’Aide aux Aidants ELSAA 127, rue de Dunkerque, 62500 Saint-Omer.

Tel: 06.70.73.70.35

Mail: plateforme.elsaa@apei-saint-omer.fr

site internet: http://www.plateformeelsaa.com

Le GCMS Déqualco

DEQUALCO est un Groupement de Coopération Médico-Social comprenant 9 associations membres issues du mouvement parental des Apei les Papillons Blancs.

Le sigle DEQUALCO signifie velopper les Qualifications et les Compétences. Ce groupement a pour objectif de reconnaître et de faire progresser les compétences professionnelles des ouvriers d’ESAT et EA dans leur métier, ainsi que les futurs professionnels d’IMPro. Partage de compétences et de savoirs, Reconnaissance des Acquis de l’Expérience (RAE), expérimentations au travail, synergies entre établissements….

Contact : GCMS Déqualco, 80 Route de Steendam, 59210 COUDEKERQUE-BRANCHE.

Tél. : 006 35 50 76 69

GEAC 62

L’Association GEAC 62 rassemble 16 organismes et gestionnaires et 42 établissements : des Entreprises Adaptées (EA) et des Etablissements et Services d’Accompagnement par le Travail (ESAT) dans le Pas de Calais. Le GEAC a pour missions :

  • Mutualiser nos compétences pour répondre aux besoins des entreprises, collectivités et particuliers.
  • Proposer un service de qualité aux clients.
  • Valoriser et promouvoir le travail réalisé par les personnes en situation de handicap.
  • Développer l’inclusion sociale et professionnelle des personnes en situation de handicap.

 

Autres réseaux et partenariats

La Mahra-le toit : Depuis 2012, l’Apei a une convention de partenariat avec la Résidence-Accueil de l’association Mahra Le Toit pour les personnes locataires à l’Antre de Pierre et accompagnées par le SAMO :

  • Accompagnement conjoint à partir des projets personnalisés, grâce aux rencontres mensuelles entre les personnels des deux structures autour des situations des adultes ainsi qu’aux échanges quotidiens
  • Actions transversales communes : formations, ateliers…

Le réseau PRAUSE: Partage de Ressources Audomaroises pour le Secteur Enfance

Ce réseau regroupe les  Services d’Education Spéciale et de Soins A Domicile (SESSAD) de l’Apei, la Vie Active, l’APF France Handicap, l’ASRL, le Service de Soutien à l’Education Familiale et à la Scolarisation (SSEFS) de l’AJC, EMAUTIS et  le Centre d’Action Médico-Sociale précoce (CAMSP) du territoire Audomarois.

L’objectif premier de ce réseau est d’enrichir et de formaliser le travail de partenariat existant entre les services accueillant des enfants, adolescents et adultes (jusque 20 ans) en situations de handicap (cognitif, sensoriel, moteur…) d’associations gestionnaires différentes.

Les membres de PRAUSE ont également formalisé une convention de partenariat avec l’Equipe Mobile d’Appui Médico-Social à la Scolarisation (EMAS) du bassin d’éducation et de formation Audomarois-Calaisis.

Le réseau EFFICACE (Echanger et Former en Flandre Intérieure Accompagner et Capitaliser les Compétences des Equipes) qui a créé des groupes ressources mutualisant  les compétences recensées dans le secteur du handicap et le secteur personnes âgées. Ce réseau a remporté le prix des lecteurs  du magasine Direction[s] en 2015. Il favorise les échanges entre les usagers des établissements (rencontres  intergénérationnelles) mais aussi la mobilité et l’employabilité de salariés (des formations communes sont mises en place).

Le partenariat étroit qui existe avec la Fondation La Maison de Pierre a également trouvé sa source dans la volonté politique de l’Apei de promouvoir l’aide aux aidants et l’accueil temporaire : aide à la création de l’établissement par la modification du circuit de transport, la prestation de confection des repas pour cet établissement. Un administrateur et la directrice générale de l’Apei sont membres du Conseil de la Fondation.

L’EDAP : Equipe Diagnostic Autisme de Proximité

En 2017 l’Apei s’est engagée dans la création de l’EDAP Audomaroise en mettant à disposition des professionnels du pôle SAMO. Ainsi, une équipe composée de structures partenaires du médico-social et du sanitaire contribue à la réalisation de diagnostics de Trouble du Spectre de l’Autisme pour des situations nécessitant des évaluations spécifiques et pluri- professionnelles.