Les structures pour personnes handicapées vieillissantes

Outre les formules d’accompagnement déjà existantes permettant l’accueil de personnes handicapées au sein de l’Apei, des modes d’accompagnement adaptés au vieillissement ont été sollicités auprès du Conseil Départemental et de l’Agence Régionale de Santé. Un projet global de recomposition de l’offre a été validé et mis en œuvre par les autorités de contrôle. Des nouveaux types d’accompagnement viennent d’être ainsi créés au sein de l’Apei et du pôle hébergement :

  • Les Unités de Vie pour Personnes Handicapées Vieillissantes ou UVPHV
  • L’Hébergement pour Personnes Âgées Handicapées ou EHPA-H

A terme du projet de recomposition de l’offre prévoit la transformation de 18 places du foyer d’hébergement en :

  • 8 places d’EHPA-H
  • 5 places en UVPHV foyer de vie
  • 5 places en UVPHV foyer d’accueil médicalisé

7 places ont d’ores et déjà été mises en œuvre dans le cadre d’une phase transitoire (3 en EHPA-H et 4 en UVPHV) permettant d’accueillir depuis le 02/10/2017 des adultes retraités ESAT et des personnes âgées du foyer de vie ayant besoin d’un rythme plus adapté à leur vieillissement.

Qu’est-ce qu’un EHPA-H (Etablissement d’Hébergement pour Personnes Agées Handicapées) ?

L’EHPA-H est un établissement d’accueil des travailleurs handicapés retraités ou des personnes handicapées âgées qui ont conservé une certaine autonomie. Il s’agit d’une structure non médicalisée, mais dans laquelle des services de soins infirmiers à domicile peuvent intervenir.

Les personnes handicapées ayant atteint l’âge de la retraite, à savoir à partir de l’âge de 55 ans pour les travailleurs handicapés ou de 60 ans pour les autres.

Qu’est-ce qu’une UVPHV (Unité de Vie pour Personnes Handicapées Vieillissantes) ?

C’est un lieu de vie spécifique dédié à l’accueil des personnes handicapées vieillissantes qui vivaient en foyer de vie ou en foyer d’accueil médicalisé.

Peuvent en bénéficier :

  • Les personnes handicapées âgées d’au moins 45 ans, qui présentent des signes de vieillissement (fatigabilité, perte progressive des acquis, ralentissement du rythme de vie, repli sur soi etc.)
  • Les personnes résidant à domicile, quand les parents eux-mêmes vieillissants éprouvent des difficultés pour s’occuper au quotidien de leur enfant
  • Les personnes résidant en foyer de vie ou en foyer d’accueil médicalisé « classique », mais dans lequel elles se sentent en décalage par rapport au rythme de vie suivi par des résidents souvent plus jeunes.

Quelles sont les particularités de ces structures ?

Le type d’accompagnement dans ces 2 unités ou établissements nouveaux sera effectué par du personnel qualifié, sensibilisé et formé au handicap et au vieillissement.

Les objectifs de ces accompagnements adaptés au vieillissement sont :

  • Le maintien des acquis de la personne âgée handicapée dans le respect de son vécu, de son projet et de son rythme de vie,
  • L’accompagnement de la personne âgée handicapée dans les actes de la vie quotidienne,
  • La Citoyenneté à travers l’engagement dans la société et la participation à l’évolution de celle-ci.

Nous leur proposons au quotidien la possibilité de participer à des activités occupationnelles visant au maintien des acquis comme par exemple en interne les ateliers mémoire, la relaxation ou en externe la médiathèque, la randonnée. Les résidents pourront également s’inscrire dans les activités proposées par les autres établissements et services de l’Apei et les associations locales. L’ensemble des activités et le rythme de vie sont adaptés aux besoins et aux particularités liés à l’âge.

Ces structures développent également des actions de prévention en santé spécifiques liées au vieillissement.